Une pompe à chaleur fait-elle du bruit ?

Elles sont durables, économiques, faciles à entretenir et apportent un niveau de confort bien supérieur aux méthodes de chauffage conventionnelles. Les pompes à chaleur sont une alternative vraiment intéressante. Mais sont-elles bruyantes ? C’est une question récurrente parmi ceux qui envisagent d’adopter un système de climatisation ou de chauffage basé sur l’aérothermie. Dans la suite de cet article, nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur le bruit pompe à chaleur.

Bruit pompe à chaleur : d’où vient-il ?

Une installation aérothermique se compose de certains éléments intérieurs (module hydraulique, ballon tampon, vase d’expansion, etc) et d’un élément extérieur, qui est la pompe à chaleur (PAC).

Dans une pompe à chaleur la partie extérieure est, en fait, le seul élément de toute l’installation qui l’élément susceptible de faire le plus de bruit car il travaille de manière constante avec des éléments mécaniques et électroniques. Cela veut dire que les éléments intérieurs comme le ballon tampon ou le vase d’expansion ne font quasiment pas de bruit. Mais est-ce qu’on doit se soucier de celui que peut faire le module extérieur de la pompe à chaleur ?

Il ne sert à rien de dire que les pompes à chaleur sont très silencieuses, parce qu’à proprement parler quelque chose ne peut être que silencieux ou ne pas l’être. La meilleure façon d’aborder la question est donc d’utiliser une comparaison qui nous aide à nous faire une idée.

Bruit pompe à chaleur : est-il puissant ?

Une pompe à chaleur émet entre 47 et 57 dB (décibels) en moyenne. Est-ce beaucoup ? Combien est un décibel ? Nnotre oreille ne fonctionne pas de manière linéaire, mais de façon logarithmique. En fait, les études sur l’acoustique physiologique ont montré qu’un auditeur qui est mis à l’écoute d’un seul son ne peut donner une indication fiable de son intensité, tandis que si on lui fait entendre deux sons différents, il est capable de distinguer la différence d’intensité.

Le fait est que quand nous parlons de l’intensité du son mesurée en décibels l’intuition nous trompe : nous avons dit qu’une pompe à chaleur émet entre 47 et 57 dB. Si nous disons maintenant qu’un avion atterrissant à 25 mètres de nous émet 140 dB nous pouvons penser, en toute logique, que si une pompe à chaleur fait même un tiers de ce bruit, les nuisances sonores qu’elle génère doivent être considérables. Mais ce n’est pas le cas. Un exemple : les pleurs d’un bébé émettent environ 120 dB et évidemment ce n’est pas comparable au bruit d’un avion qui atterrit.

Bruit pompe à chaleur : quel bruit fait-elle exactement ?

Donc pour nous faire une idée claire du bruit que fait une pompe à chaleur en fonctionnement, nous n’avons pas d’autre choix que de recourir à un son ayant la même intensité. Heureusement, il y a un exemple parfait et accessible à tous : une pompe à chaleur émet la même gamme de bruit qu’un réfrigérateur domestique ordinaire.

C’est une comparaison très juste non seulement parce que les deux appareils font le même bruit, mais aussi parce que les deux sont des machines dont le fonctionnement n’est pas ponctuel, mais constant (du moins en hiver, dans le cas de la pompe à chaleur). Nous pourrions définir le son comme un «run-run» constant assez similaire dans les deux cas. C’est tout à fait logique, étant donné que les deux sont des appareils à cycle frigorifique.

Maintenant, il y a une différence fondamentale à garder à l’esprit : la pompe à chaleur est montée à l’extérieur de la maison et pas le réfrigérateur. Le bruit d’un réfrigérateur à l’extérieur de la maison nous dérangerait-il ? Pas vraiment ! Cela dit, lors de l’installation de la pompe à chaleur, il convient de tenir compte du bruit qu’elle émet. En général, on évite de la placer à proximité des chambres.

Bruit pompe à chaleur : comment le limiter ?

Comme nous l’avons vu, c’est l’unité extérieure qui est susceptible de générer des nuisances sonores. Pour réduire ce bruit, elle ne doit pas être placée dans les zones où vous avez des voisins et des salles de séjour où vous êtes habituellement. Idéalement, Elle doit être placée vers le sud pour qu’elle soit plus exposée à la chaleur. Ainsi, la pompe à chaleur sera plus efficace et son niveau sonore sera diminué. En outre, elle doit être installée dans un espace ouvert. Si vous en avez la possibilité, faites la installer au sol plutôt que contre un mur pour éviter la propagation des vibrations.

Un autre conseil pour réduire le bruit de fonctionnement de la pompe à chaleur est de placer l’unité en hauteur. Si ce n’est pas possible, certaines entreprises offrent actuellement des abris PAC ou des écrans acoustiques. En outre, cela ne devrait pas influer sur le montant de l’investissement. Enfin, pour éviter les chocs causés par l’expansion des tuyaux, il est nécessaire d’installer des tuyaux anti vibrations.

Un bon entretien pour limiter le bruit d’une PAC

Pour minimiser le niveau sonore d’une PAC, un entretien régulier doit être effectué. La présence éventuelle de feuilles ou de brindilles peut causer un bruit important. De plus, si un des composants du dispositif présente un dysfonctionnement, cela pourrait poser problème.

N’oubliez pas d’embaucher un professionnel qualifié pour l’installation et la maintenance de votre appareil, vous devez savoir que l’entretien annuel est obligatoire. En fonction de l’utilisation de votre pompe à chaleur, il est recommandé d’effectuer un entretien de routine pour prolonger la durée de vie de la pompe à chaleur, ce qui garantira également un air propre et sain à la maison, ce qui est un réel avantage. Vous n’aurez pas de mal à trouver un installateur dans votre région.

Il faut savoir que vous pouvez également entretenir vous-même votre pompe à chaleur régulièrement pour assurer son bon fonctionnement.