Ventilation double flux : tout savoir

Compte tenu du poids accru des dépenses d’énergie liées à la ventilation dans la demande énergétique totale du bâtiment, le système qui nous permet de réaliser les économies les plus importantes est le système de ventilation double flux. Découvrez tous les avantages du dispositif dans la suite de cet article.

Ventilation double flux : le fonctionnement

La ventilation mécanique contrôlée à double flux, dans laquelle l’extraction et l’insufflation d’air sont produites par des moyens mécaniques, est un système totalement hermétique qui garantit une ventilation efficace et respectueuse de l’environnement.

Grâce à l’efficacité des filtres, l’air insufflé est filtré (il convient de rappeler que l’air extérieur contient de nombreuses particules nocives) de manière à ne pas mettre en danger la santé des occupants.

Pendant la saison hivernale, grâce à l’échangeur thermique, l’air neuf utilise les calories de l’air de sorte que la maison est chauffée en permanence. En été, l’échangeur permet également de refroidir l’air insufflé, ce qui empêche la maison de surchauffer.

Retrouvez les produits de ventilation de STIEBEL ELTRON

En voir plus

Comment fonctionne le récupérateur sur le système de ventilation double flux ?

En hiver, l’air nouveau pénètre préchauffé grâce à l’échangeur à haute efficacité (plus de 90% de récupération en général). S’il y a 5º à l’extérieur et 20ºC à l’intérieur, l’air neuf peut atteindre 19ºC.

En été, le dispositif s’adapte automatiquement aux variations de température extérieure. Il laisse pénétrer l’air frais nocturne pour refroidir naturellement le logement (précédemment filtré). Pendant la période estivale, s’il y a 30ºC à l’extérieur et 21ºC à l’intérieur, l’air nouveau peut atteindre 22ºC.

La ventilation double flux peut-elle être installée dans un immeuble ?

Il n’y a pas que les maisons individuelles qui peuvent profiter de la ventilation double flux. Pour les bâtiments, il est possible d’installer un système centralisé. Il s’agit d’un dispositif de ventilation qui se compose de deux extracteurs collectifs. Chaque logement dispose de son propre récupérateur de chaleur, ce qui permet la récupération jusqu’à 90% des calories de l’air extrait grâce à l’échangeur à haut rendement de croisement de flux.

Ventilation double flux : la réglementation

Les réglementations énergétiques de plus en plus strictes, qui visent à réduire les émissions de CO2 dans l’atmosphère et à freiner ainsi le changement climatique, imposent la nécessité d’installer des systèmes de plus en plus efficaces. Voilà pourquoi il est devenu indispensable d’adopter des systèmes de ventilation mécanique contrôlée comme la ventilation double flux.

Ventilation double flux : les économies d’énergie

Dans ce système de ventilation, l’apport et l’extraction d’air sont effectués mécaniquement et un récupérateur de chaleur est incorporé au système qui permet de céder une partie de l’énergie contenue dans l’air d’extraction à l’air d’entraînement. De cette façon, la ventilation double flux permet d’économiser de l’énergie thermique en hiver et en été.

Ventilation double flux : les différents types

Il existe deux types de système à double flux sur le marché :

  • systèmes à double flux compacts : ils disposent des ventilateurs couplés au récupérateur ;
  • systèmes à double flux avec des équipements indépendants : les ventilateurs et le récupérateur sont séparés.

Les systèmes de ventilation à double flux compacts sont les plus établis fréquents sur le marché, pour leur moindre coût. L’efficacité énergétique étant le principal objectif de ce type de système, le récupérateur doit être installé dans une zone chauffée pour éviter des pertes d’énergie par rayonnement de l’équipement.

Quel système de ventilation double flux choisir ?

Pour pouvoir fonctionner au mieux, l’unité de récupération de chaleur du système à double flux doit être montée dans une zone chauffée, car les pertes d’énergie doivent être évitées. Quel est le problème avec le système compact ? Les systèmes compacts installent les deux ventilateurs, celui d’extraction et celui d’insufflation, obligatoirement à côté du récupérateur de chaleur.

Cela peut provoquer des bruits et des sons non désirés très près de l’endroit où se trouve le logement. Avec les systèmes compacts, il faut donc trouver une zone pour les ventilateurs et le récupérateur de chaleur qui élimine partiellement ou presque entièrement le bruit généré.

Afin d’éviter le problème, il est évident que les systèmes indépendants sont ceux qui donnent les meilleurs résultats. De cette façon, l’unité de chaleur peut être dans une zone chauffée et les ventilateurs peuvent être placés là où ils ne gênent pas et cela permet d’éviter les nuisances sonores.

Ventilation double flux : les avantages

Les avantages que peut vous apporter un système de ventilation double flux sont multiples. En effet, ce système offre une ventilation optimale dans les logements et il permet de réaliser de réelles économies d’énergie dans les ménages.

S’agissant d’un système mécanique contrôlé, le système permet en outre de contrôler l’humidité relative de l’air intérieur en assurant un air de qualité exempt d’impuretés en évitant les bruits gênants produits par les infiltrations indésirables d’air.

Le récupérateur de chaleur du système de ventilation mécanique à double flux permet une faible consommation d’énergie dans les bâtiments. Le récupérateur de chaleur "récupère" l’énergie de l’air qui est expulsé vers l’extérieur dans un échange d’air, de sorte que l’énergie est transmise de l’air d’extraction à l’air d’insufflation. L’installation de filtres retient le pollen, la poussière et les particules qui peuvent causer des problèmes respiratoires.

Un système de ventilation double flux peut donc être un véritable allié pour lutter contre la transmission des virus à la maison. Il vous permet de profiter d’un air plus sain tout en faisant des économies d’énergie.